Conflit d’intérêt : Elyes Fakhfakh répond à ses détracteurs

L’Instance de contrôle général des services publics (ICGSP) a condamné l’ancien Chef du gouvernement Elyes Fakhfakh dans le cadre des accords conclus entre la société « VALIS » et l’Agence nationale de gestion des déchets (ANGED).

Un rapport final présenté hier, lundi 18 janvier 2021, devant la commission de la réforme administrative et de la lutte contre la corruption a poussé Fakhfakh à réagir.

L’ancien Chef du gouvernement Elyes Fakhfakh a rappelé que cinq autres sociétés avaient pris part à la transaction publique dans laquelle il est accusé.

Sur les ondes de Shems fm, Fakhfakh s’est interrogé ce mardi 19 janvier 2021 sur les raisons de la focalisation de l’ICGSP sur la société dans laquelle il était actionnaire et qui a déjà été vendue.

Il a également déclaré que l’Instance de contrôle des services publics ne lui avait pas accordé la chance de se défendre, soulignant l’existence de violations de procédure en termes de forme dans le rapport présenté hier.

Lundi, un communiqué a également été publié par l’ancien chef de la Kasbah qui a estimé que l’examen de ce sujet lors d’une séance publique représente une ingérence dans le déroulement de la justice et une atteinte au pouvoir judiciaire.

بيان

يهمني ان أوضح للرأي العام ان المواضيع المثارة اليوم في لجنة الإصلاح الإداري والحوكمة الرشيدة ومكافحة الفساد…

Posted by ‎Elyes Fakhfakh – الياس الفخفاخ‎ on Monday, 18 January 2021

Commentaires:

Commentez...