Troubles nocturnes : Plus de 240 jeunes arrêtés, en majorité des mineurs !

CP : YASSINE GAIDI | AA

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Hayouni, a indiqué que les gardes-nationaux et les forces de sécurité intérieure ont fait échec, samedi soir, à de nombreuses tentatives de vol et de pillage de biens publics et privés.

Joint, dimanche, par l’agence TAP, Hayouni a précisé que ces incidents ont éclaté simultanément à Tunis et dans certains gouvernorats, juste après l’entrée en vigueur du couvre-feu à 16h00.

Les émeutiers ont dressé des barricades et mis le feu à des pneus, barrant ainsi plusieurs routes. Ils ont, également, tenté de piller des établissements publics et privés.
Selon Hayouni, la majorité des émeutiers sont des mineurs, dont l’âge est compris entre 12 et 15 ans ainsi que des jeunes (entre 20 et 25 ans).

Et d’ajouter que le but de ces mouvements est de « déconcentrer les forces sécuritaires et de disperser leurs efforts pour commettre des actes de pillage ». »

Les groupes d’individus qui se sont rassemblés, samedi soir, dans plusieurs régions, n’avaient aucune volonté de manifester, pacifiquement, leur seul objectif était de casser ou piller », a indiqué, de son côté, le porte-parole de la Direction générale de la sûreté nationale, Walid Hakima.

Il a indiqué que les forces sécuritaires, relevant de la Direction générale de la sécurité nationale, ont arrêté 242 individus à la suite de ces actes de vandalisme. Les arrestations ont eu lieu en coordination avec le ministère public, a-t-il précisé. « Des sécuritaires ont été blessés et des véhicules de la police saccagées ».

Commentaires:

Commentez...