Documents fuités : Le ministère de l’Intérieur ouvre une enquête

Le ministère de l’Intérieur a annoncé l’ouverture d’une enquête sur la fuite de documents en relation avec ses intérêts sur les réseaux sociaux.

Ces documents portent sur des nominations sécuritaires décidées par le ministre de l’Intérieur limogé Taoufik Charfeddine.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 7 janvier 2021, le ministère a confirmé qu’à la lumière de cette enquête, les mesures nécessaires seront prises à l’encontre de toute personne impliquée dans cette infraction.

Rappelons que le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, avait annulé les nominations décidées par Charfeddine et fuitées sur les réseaux sociaux.

Commentant le limogeage, Mechichi avait déclaré qu’ « aucune perturbation de l’établissement sécuritaire ne sera autorisée ».

« Le construction sécuritaire du ministère de l’Intérieur est cohérente et je ne permettrai aucune perturbation, surtout dans cette circonstance que connaît le pays », a-t-il insisté.

Et d’ajouter qu’il existait une tentative d’infiltrer le ministère à travers certaines nominations annoncées récemment sans consultation de la présidence du gouvernement ni des dirigeants du ministère de l’Intérieur.

Commentaires:

Commentez...