Le TA maintient Bechir Akremi à son poste de procureur de la République

Le tribunal administratif a rendu son verdict en faveur de Béchir Akremi. Sa décision suspend ainsi la mise en œuvre de celle du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) concernant sa mutation au poste d’avocat général chargé des affaires pénales.

Le porte-parole du Tribunal administratif, Imed Ghabri, a souligné que toutes les décisions du CSM peuvent être révoquées.

Et d’ajouter, ce samedi 2 janvier 2021, sur les ondes de Radio Med, que la décision du tribunal administratif est également susceptible d’être révoquées dans un délai de 10 jours par le Conseil judiciaire ou le Conseil supérieur de la magistrature.

Rappelons que Akremi se trouve depuis quelques mois au centre d’une polémique l’opposant au premier président de la cour de cassation Taieb Rached.

Des plaintes et des rapports avaient été soumis et échangés entre ces deux responsables. Les accusations portent sur la dissimulation de preuves importantes dans les dossiers des deux martyrs, Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, et la réception de pots-de-vin.

Commentaires:

Commentez...