Tunisie : Les magistrats dénoncent le « manque de sérieux » du gouvernement

En grève depuis un mois, les magistrats attendent toujours un traitement « sérieux » de leur dossier de la part du gouvernement.

Le Syndicat des magistrats tunisiens (SMT) a exhorté le gouvernement à trouver une solution pour surmonter la situation actuelle qui a entravé le travail du service judiciaire.

Dans un communiqué, il a dénoncé le « manque de sérieux du gouvernement dans le traitement des solutions présentées par le syndicat », appelant à engager un dialogue afin de parvenir à un accord dans les plus brefs délais.

Pour sa part, l’Association des magistrats tunisiens (AMT) avait appelé Hichem Mechichi à « approuver les solutions finales afin que la justice retrouve sa place dans cette situation difficile que traverse le pays et que les effets négatifs de cette crise soient évités ».

Rappelons que les magistrats observent une grève générale depuis le 16 novembre, contre « les conditions de travail désastreuses dans les tribunaux, en plus de la détérioration des conditions matérielles des juges et de la perturbation du dossier de la réforme judiciaire ».

Commentaires:

Commentez...