Tunisie : Les blouses blanches mènent leur révolte !

CP : Dr. Houcine Maghrebi

Comme prévu tout le secteurs de la santé, impliquant les différents corps professionnels, est en grève ce mardi 8 décembre. Sur fond du décès du Dr. Baderddine Aloui, les médecins, infirmiers, techniciens ont observé ce mardi une journée de colère dans les différents gouvernorats du pays et notamment à Tunis.

Une marche protestataire a été organisée devant le siège du ministère de la Santé, où les médecins ont réclamé des mesures urgentes au profit du secteur.

Selon le secrétaire général adjoint de la fédération générale de la santé, Abdelfatah Ayari, cette journée constitue un moment marquant pour annoncer la révolte des médecins contre la détérioration du secteur de la santé.

Le Conseil national de l’ordre de médecins (Cnom) avait annoncé une journée de colère ce mardi prochain dans tous les secteurs de la Santé.

Dans un communiqué publié à l’issue de leur réunion, la Fédération générale de la santé, les Syndicats des médecins, pharmaciens et dentistes des hôpitaux universitaires, les Ordres des médecins, des pharmaciens, des dentistes de la santé publique et l’association tunisienne des jeunes médecins (ATJM), avaient également indiqué qu’ils ont appelé tous les professionnels de la santé publique relevant du ministère de la Santé, à participer à cette « Journée nationale de colère », conformément à laquelle tous les services de santé académiques et non urgents, seront suspendus.

Commentaires:

Commentez...