Tunisie : L’UGTT appelle à une réunion urgente !


Sur fond de ce qui se passe actuellement au parlement et notamment suite à l’agression physique d’un député du Courant Démocratique, l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a appelé toutes les composantes de la société civile à une réunion d’urgence.

En effet, dans un communiqué rendu public ce lundi 7 décembre, l’UGTT a fermement condamné l’agression physique commise par les députés Al-Karama contre ceux du Courant Démocratique.

Le communiqué a traité le bloc de la coalition Al-Karama de « bloc de terrorisme » et s’est dit indigné du silence de la Justice face à ses pratiques et son discours.

L’UGTT qui se dit solidaire des victimes des agressions, accuse « tous les partis politiques qui soutiennent Al-Karama, dont notamment Ennahdha, d’être complices dans cette montée de la violence ».

Cinq blocs parlementaires, le Courant démocrate, le Mouvement populaire, Tahya Tounes, le Bloc réformiste, Qalb Tounes ainsi que des députés indépendants ont tenu, une conférence de presse en urgence au Parlement, en marge de la violente bagarre qui a éclaté ce lundi 7 décembre au parlement.

Rappelons que le président de l’ARP, Rached Ghannouchi a ordonné l’ouverture d’une enquête suite à cette violente bagarre au cours de laquelle le député d’Attayar, Anouar Bechahed a été violemment agressé.

Une violente bagarre a éclaté entre des députés de la Coalition Al Karama et ceux du Courant démocratique à l’extérieur de la salle de la plénière. Une bagarre qui s’est déclenchée après qu’un député d’Al Karama ait agressé physiquement un député du Bloc démocratique.

Commentaires:

Commentez...