Tunisie : 65 mille plaintes pour violence à l’égard des femmes en une année

La Ministre de la femme, de la famille et des personnes seniors, Imen Houimel, a confirmé l’augmentation du niveau de violence à l’égard des femmes et des enfants malgré les procédures et la législation.

En une année, les unités de sécurité spécialisées dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes ont enregistré 65 mille plaintes réparties entre 19 mille plaintes déposées auprès des unités de la Garde nationale et 46 mille plaintes déposées auprès des unités de sécurité nationale.

Au cours de l’année 2019, le pouvoir judiciaire a traité environ 3700 cas de violence contre les femmes, ajoute-t-elle à Mosaique fm.

Concernant le numéro 1899, le ministère a reçu environ 14 mille appels majoritairement liés à la violence contre les femmes, alors que 4700 appels, dont 500 cas de violence contre les enfants, ont été reçus sur le numéro 1809.

Pour 82% des Tunisiens, la violence s’est amplifiée depuis 2011

Selon une étude réalisée par Sigma Conseil, 82% des Tunisiens pensent que le niveau de violence verbale et physique dans le pays a augmenté depuis 2011.

Ce sont principalement les femmes qui représentent la plus grande tranche des victimes de violence en Tunisie, avec un pourcentage de 61%, selon Hassan Zargouni, directeur de Sigma.

Ces femmes sont victimes de violence dans la rue, les moyens de transport et sur les réseaux sociaux, ajoute-t-il sur Jawhara fm, soulignant qu’elles sont suivies par les enfants, deuxième plus grande tranche victime de violence (31%) puis les hommes (5%).

Selon la même étude, 67% des Tunisiens estiment que la violence est devenue une caractéristique distinctive de la rue en Tunisie.

Commentaires:

Commentez...