Djerba accueille son premier vol charter post-confinement

CP : Webdo

Ce samedi, 155 touristes français allemands et luxembourgeois se trouvent à bord du premier vol charter accueilli par l’île de Djerba depuis des mois.

Ont pris part à l’événement le ministre Mohamed Ali Toumi, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, le commissaire régional du tourisme Hichem Mahouch et le gouverneur de Médenine Habib Chaouat.

Un second vol charter est attendu demain, dimanche, à Enfidha avec une soixantaine de touristes à son bord.

Dans une déclaration accordée aux médias, le ministre a espéré que ces vols constitueront le retour et le lancement de la saison touristique « Ready and safe ».

Selon ses dire, Djerba où presque 70% des habitants dépendent de ce secteur, est prête à retrouver le rythme touristique d’antan.

« Nous sommes impatients d’accueillir les touristes »

En juin, il avait d’ailleurs exprimé l’impatience des professionnels du tourisme quant à l’accueil des touristes. « Nous sommes impatients d’accueillir les touristes », avait déclaré Mohamed Ali Toumi se montrant alors optimiste

CP : Webdo

Au début de la crise, il avait pourtant déclaré que les pertes pourraient atteindre 6 milliards de dinars tunisiens pour le tourisme tunisien avec une saison touristique terminée. Mais il avait indiqué qu’il était possible de sauver la saison estivale en aspirant à atteindre la moitié des revenus de l’année dernière, soit environ 2600 MD.

Il avait surtout déclaré que la Tunisie était prête et impatiente à accueillir de nouveau les touristes.

Recettes touristiques en baisse de 47%

Le retour des vols charters vers la Tunisie s’effectue dans un contexte de baisse vertigineuse des recettes touristiques. Depuis mai, elles ne cessent de régresser, chutant de 27% à la date du 10 mai 2020 à 47% à fin juin (1085 MD) selon les données de la Banque centrale de Tunisie.

Le tourisme tunisien a été lourdement impacté par la crise du coronavirus. Afin d’amortir les conséquences de cette crise, plusieurs mesures ont été prises avec pour objectif principal, le retour du tourisme début juillet.

Si le ministre du Tourisme s’est toutefois déclaré optimiste malgré la délicatesse de la situation et a évoqué la possibilité de sauver la saison estivale, ce n’est pas l’avis de la fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH) qui a estimé qu’il n’y aura pas de saison touristique cette année en raison des nouvelles procédures concernant l’entrée en Tunisie.

CP : Webdo

Plusieurs mesures destinées à soutenir et relancer le tourisme ont été lancées dont une ligne de crédit de 500 millions de dinars pour permettre aux établissements hôteliers touchés par le coronavirus et le confinement de payer les salaires de leurs fonctionnaires.

Commentaires:

Commentez...