Kais Saied appelle à l’ouverture d’une enquête sur l’affaire du « tennisman israélien »

CP : Présidence de la République

Le président de la République Kaïs Saïed a reçu hier mercredi 29 janvier la ministre de la santé par intérim et ministre de la jeunesse et des sports, Sonia Bechikh, pour prendre connaissance de la situation sanitaire en Tunisie et les derniers développements concernant le coronavirus.

Bechikh a, à cette occasion, affirmé qu’aucun cas de contamination au coronavirus n’a été enregistré en Tunisie, ajoutant qu’elle a informé le chef l’Etat des différentes mesures préventives prise pour lutter contre la contraction ou la propagation de ce virus.

Elle a expliqué que ces mesures consistent, essentiellement, en l’isolement et la mise en place de points de contrôle sanitaire dans les aéroports et établissements de santé.

Selon un communiqué de la présidence de la République, la réunion a, aussi, porté sur des questions touchant le secteur de la jeunesse et des sports dont, en particulier, la participation d’un joueur de Tennis portant deux nationalités, dont une israélienne, à un tournoi international qui a eu lieu en Tunisie. Le joueur y avait participé avec une autorisation israélienne.

Le président de la République a, à cet effet, appelé à ouvrir une enquête afin de déterminer les responsabilités, rappelant la position de principe de la Tunisie rejetant toute forme de normalisation avec l’Etat sioniste.

Le secrétaire général du parti Républicain, Issam Chebbi, a adressé une lettre ouverte au président Kais Saied, publiée hier mercredi 29 janvier 2020 sur Facebook, concernant la participation d’un joueur israélien à une compétition de tennis en Tunisie.

Il a fait savoir que « le joueur de nationalité israélienne a été autorisé à participer à trois matches d’un tournoi international juniors organisé par la Tunisie ».

Issam Chebbi a appelé Kais Saied à l’ouverture d’une enquête sur cette « violation »,  et à prendre « toutes les mesures urgentes nécessaires, y compris l’arrêt de l’activité du bureau de la fédération responsable de ce qui s’est passé ».

Commentaires:

Commentez...