Kairouan : La plus ancienne mosquée de la ville n’est pas celle qu’on croit !

Deux mosquées de Kairouan sont antérieures à la grande mosquée Okba Ibn Naffaa.

L’une d’elles se trouve non loin du cimetière de la ville et aurait été le berceau de Kairouan, le lieu précis où les futurs fondateurs de la ville se sont accordés sur ce projet qui allait donner naissance à la première ville musulmane du Maghreb.

La mosquée Al Ansari se trouve pour sa part en plein coeur de Kairouan, non loin de Bab Djedid.

Fondée en l’an 47 de l’Hegire, c’est à dire en 669, elle est antérieureà la mosquée Okba et compte parmi les sanctuaires les plus vénérables de Kairouan.

Selon une tradition persistante, les murs de cette mosquée sont recouvertes de henné. L’apposition des mains des jeunes mariées sur les murs de cette mosquée est en effet une coutume immémoriale.

D’ailleurs, cette coutume vaut à la mosquée Al Ansari d’être surnommée « Lemhennia », autrement dit la mosquée recouverte de henné.

Commentaires:

Commentez...