Ghannouchi : « Saied ne veut pas d’un gouvernement du président »

CP : Présidence de la République

Le président de la République, Kaies Said, s’est entretenu dans la soirée du lundi 6 janvier au Palais de Carthage, avec le président du Parlement, Rached Ghannouchi, de la question de la formation du nouveau gouvernement, indique la présidence de la république dans un communiqué.

Le chef de l’Etat a souligné au cours de cet entretien, « la nécessité de la continuité de l’Etat et le bon fonctionnement des services publics », tout en réaffirmant « l’importance d’accélérer les actions pour sortir de l’état de laxisme et de léthargie dans lequel le pays vit actuellement », ajoute le communiqué, cité par l’agence TAP.

Pour sa part, le président de l’Assemblée des représentants du peuple a exprimé « le souci du parlement de voir aboutir la séance d’investiture par le parlement du gouvernement Habib Jelmi, le vendredi 10 janvier 2020 ».

Rached Ghannouchi a affirmé, selon une vidéo postée par la Présidence de la République sur Facebook, que l’entretien a porté sur « deux questions fondamentales, la première liée au fonctionnement de l’ARP et l’investiture du gouvernement annoncé par Habib jemli ».

Il a relevé à cet égard que « le président La République tient à la réussite du gouvernement Jemli et à ce qu’il obtienne le vote de confiance sans conduire à une alternative constitutionnelle, ou à ce que l’on appelle le gouvernement du président, en raison de cette inaction et de cette perte de temps ».

« L’entretien a également abordé la question libyenne et ses répercussions sur la situation tunisienne », a ajouté Ghannouchi, soulignant qu’à cet égard, l’accent a été mis sur « l’adhésion de la Tunisie à la légitimité internationale et la nécessité de trouver une solution issue de la volonté des Libyens eux-mêmes ».

Commentaires:

Commentez...