La LTDH s’oppose à la nomination de « l’un des bras de Ben Ali » à la tête de la Défense

Imed Dérouiche

Dans un communiqué rendu public hier samedi 4 janvier, la Ligue Tunisienne pour la Défense des Droits d l’Homme a dénoncé la nomination du juge Imed Derouiche à la tête du ministère de la Défense.

La LTDH rappelle dans ce sens que Imed Derouchie était l’un des bras de Ben Ali qui a réprimé et harcelé la Ligue en interdisant son activité en 2000.

La Ligue qui considère qu’il s’agit d’une nomination très provocante, a appelé le chef du gouvernement désigné et le chef de l’Etat à revoir ce choix à la tête du département de la Défense.

La composante de la société civile appelle également les députés à assumer leur responsabilité et mettre fin à ces nominations.

Commentaires:

Commentez...