Histoire : Qui sont les trois papes tunisiens, saints de l’église catholique ?

Le pape Miltiade

La Tunisie a donné trois papes à l’église catholique romaine et tous trois ont été sanctifiés et sont célébrés chaque année.

Même si leur règne est relativement lointain, ils méritent d’être mieux connus et une initiative devrait prochainement être prise par la Poste tunisienne qui devrait publier des timbres à leur effigie.

Nous vous proposons de découvrir ces trois papes qui ont régné au deuxième, au quatrième et au cinquième siècle, à travers ces brèves notices.

Le pape Victor I : Celui qui latinisa l’église

Né en Tunisie, le pape Victor a régné de 189 à 198. Mort en martyr, Victor I a été sanctifié et l’église le fête tous les 11 janvier.

Elu pape à Rome, Saint-Victor a été dans l’histoire celui qui a promu la latinisation de l’église. En effet, avant lui, l’église était encore sous l’influence gréco-orientale.

Son pontificat a aussi été marqué par ses efforts d’unifier les usages et la date de la fête pascale.

Enfin, Victor I aura été le premier pape de l’histoire à établir des relations avec la maison impériale romaine, au temps de Commode.

Martyr, il sera enseveli près de Saint-Pierre à Rome.

Le pape Miltiade : Bâtisseur de la maison papale

Né en Tunisie, le pape Miltiade a régné de 311 à 314. Ce pape a été sanctifié et l’église le fête tous les 10 décembre.

Le règne de Saint-Miltiade aura été marqué par sa résistance aux décisions des empereurs romains de confisquer les biens de l’église.

Ces biens confisqués lors de la persécutions de Dioclétien furent alors restitués à l’église.
Le pape Miltiade, malgré un règne plutôt court, a laissé une trace remarquable. En effet, c’est lui qui a fait construire la basilique de Saint-Jean de Latran qui deviendra la résidence papale.

Miltiade repose dans le cimetière de Saint-Calixte, sur la via Appia à Rome.

Le pape Gélase : Premier Vicaire de Jésus-Christ

Né à Rome d’une famille tunisienne, le pape Gélase I a régné de 492 à 496. Ce pape a été sanctifié et l’église le fête tous les 21 novembre.

Archidiacre du pape Félix, Saint-Gélase a beaucoup contribué à la politique de ce pontife.

Il est réputé pour trois raisons fondamentales dont la première fut qu’il employa son patrimoine personnel pour secourir les pauvres, se forgeant l’image d’un homme humble et charitable.

Son règne fut marqué par la lutte contre les hérésies, le schisme avec l’église d’Orient qu’il affronta avec fermeté et les invasions barbares dans le territoire de l’Empire romain d’Occident.

Le pape Gélase I fut le premier pape à être désigné comme le Vicaire de Jésus-Christ.
Enfin, il fut aussi celui qui développa la théorie des deux pouvoirs, temporel et spirituel, qui gouvernent le monde.

Comme on peut le constater, malgré des règnes relativement courts, ces papes d’origine tunisienne, auront laissé une empreinte remarquable dans l’histoire de l’église catholique romaine.

Commentaires:

Commentez...