AMT : Les magistrats sont des citoyens qui exercent leur liberté d’expression

L’Association des magistrats tunisiens (AMT) a indiqué, dans une communiqué publié hier, jeudi 17 octobre 2019 que les juges « exercent leur liberté d’expression conformément aux garanties et contrôles constitutionnels et légaux et aux dispositions des conventions internationales ».

Ce communiqué vient en réponse à la polémique qui a suivi la publication d’un post Facebook par le juge Hammadi Rahmani, qui a appelé à la fermeture de la chaîne Elhiwar Ettounsi.

Elle a estimé que ce que le juge a publié sur son compte « ne représente pas une rupture avec la neutralité ni une incitation à la violence contre la chaîne, mais l’expression de l’opinion des citoyens sur une chaîne de télévision soumise à l’évaluation et au contrôle de l’opinion publique conformément aux lois régissant la liberté de la presse et des médias et la scène audiovisuelle ».

L’Association a appelé à l’ouverture d’un dialogue communautaire entre toutes les composantes de la société civile ainsi que les organisations et structures politiques représentant le secteur des médias et les spécialistes de la question de la déontologie journalistique, à ce stade de la transition démocratique, afin d’obtenir des résultats favorables à la liberté d’expression, aux médias et à la presse et d’éviter les risques de graves dérapages.

Commentaires:

Commentez...