Nostalgies tunisoises : Le Capitole et ses voisins

Les grands cinémas de Tunis ont porté des noms provenant de l’Antiquité. Il suffit de voir le Colisée et se souvenir de l’Odéon, des Champs-Elysées ou du Capitole pour s’en convaincre.

Ce dernier cinéma, le Capitole, a baissé le rideau en 2004 et son emplacement est aujourd’hui occupé par un magasin de mode.

Du Capitole, il reste toutefois le restaurant qui se trouve à l’étage, l’immeuble qui est en restauration et le café qui ouvrait sur le cinéma avec d’inoubliables portillons de saloon.

Les voisins du Capitole ont pour leur part presque tous disparu. De cet îlot urbain, il ne reste que le Café de Paris qui fait le coin avec l’avenue de Carthage.

De l’autre côté, le cinéma Studio 38 a disparu, avec son propre café et ses affiches géantes.

De même, le troquet nommé Marignan n’a pas survécu aux années 1980 alors que la grande pâtisserie Ben Jemaa s’est déplacée sous d’autres cieux.

Quant au Capitole, il laisse le souvenir d’un ciné où le film d’aventures était roi avec à l’affiche westerns, péplums et polars.

Commentaires:

Commentez...