Le spectre de la faillite n’existe plus, selon le conseiller économique de Chahed

Lotfi Ben Sassi, conseiller économique de l’ancien Chef du gouvernement Youssef Chahed, a déclaré ce jeudi que les risques économiques qui menaçaient la Tunisie n’existent plus.

« Nous avons mis fin à l’hémorragie, aux différents risques et au spectre de la faillite qui menace l’Etat », a-t-il estimé sur les ondes d’Express fm, ajoutant que sous Chahed, le déficit budgétaire de l’État avait diminué de 7% en août 2016 à 3,6% en 2019.

Il a également souligné que le pays a été remis sur la bonne voie, en particulier grâce à la stabilité du dinar. Ceci a été possible en raison de la nette amélioration de la balance commerciale en 2019, de la hausse des recettes touristiques, et de l’augmentation des réserves de change.

Commentaires:

Commentez...