Coupures d’eau : La forte demande des hôtels en est aussi une cause

Illustration

La Commission chargée de l’évaluation de la gestion de l’eau potable mise en place pour revenir sur les coupures récurrentes d’eau potable a reconnu que « La Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE) a fait preuve d’incapacité à moderniser ses infrastructures et ses modes de gestion et d’action pour répondre à la demande croissante en eau ».

Le président de la commission Ameur Horchani a fait savoir que « les besoins exceptionnels en eau potable le jour de l’Aïd, les fortes chaleurs et la forte demande en eau du secteur touristique sont les principales causes des perturbations d’approvisionnement en eau potable enregistrées durant les jours de l’Aïd al-Idha ».

Horchani a épinglé la lenteur des interventions lors de coupures critiquant le fait de se contenter des solutions techniques sans apporter la moindre assistance aux citoyens concernés à (Distribution d’eau potable par citernes…), rapporte l’agence TAP.

Commentaires:

Commentez...