Jhinaoui à la rencontre des congressmen à Washington

En déplacement à Washington où il participe aux travaux de la 3e session du dialogue stratégique entre la Tunisie et les Etats-Unis, le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a eu des entretiens, les 16 et 17 juillet avec des membres du Congrès américain.

Khémaies Jhinaoui a rencontré le sénateur républicain Lindsey Graham, président de la commission des Affaires judiciaires du Sénat et le sénateur démocrate Robert Menendez, président par intérim de la commission des Affaires étrangères du Sénat ainsi que David Schweikert et Alcee Hastings, qui président l’association d’amitié parlementaire tuniso-américaine au Congrès américain (Caucus Tunisia), et Ted Deutch, président de la sous-commission pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord au Congrès.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, publié ce jeudi 18 juillet 2019, les entretiens ont porté sur les développements de la situation politique, sécuritaire et économique en Tunisie.

Le sénateur Robert Menendez a d’ailleurs souligné que « la Tunisie comptait parmi les rares pays auquel les deux chambres du Congrès américain ainsi que les partis républicain et démocrate ont apporté un franc soutien », souligne le communiqué du ministère.

Débats avec les Think Tanks

Hier, mercredi 17 juillet 2019, Khémaies Jhinaoui a présidé au siège de l’ambassade de Tunisie à Washington, un débat interactif avec des représentants de Think Tanks américains.

Les représentants du « Centre Carnegie », de « l’Atlantic Council », du « Projet sur la démocratie au Moyen-Orient » (POMED), de « l’Institut National Démocratique » (NDI), de « l’Institut Républicain International » (IRI) et de « l’Initiative for Global Development » (IGD) ont participé aux débats en présence d’anciens ambassadeurs des Etats-Unis à Tunis comme Gordon Gray (2009 -2012), Jacob Wallace (2012-2015) et Robin Lynn Raphel (1997-2000) et de représentants du département d’Etat américain.

Les débats ont principalement été axés sur la consolidation de la transition démocratique en Tunisie et sur les efforts nécessaires pour garantir la réussite des prochains rendez-vous électoraux ainsi que de parachever la mise en place des institutions constitutionnelles, de faire face aux dangers liés au terrorisme et d’impulser le rythme de croissance économique.

3e session du dialogue stratégique

Les travaux de la 3e session du dialogue stratégique entre la Tunisie et les Etats-Unis ont démarré le 16 juillet 2019 à Washington. Khémaies Jhinaoui a coprésidé avec le Secrétaire d’Etat US, Mike Pompeo, les travaux de cette 3e session en présence de hauts responsables tunisiens et américains.

A l’occasion de sa visite à Washington, Khémaies Jhinaoui s’est notamment entretenu avec Mike Pompeo. Leur entrevue a notamment porté sur les relations tuniso-américaines et sur les moyens de les renforcer via différents domaines de coopération.

Plusieurs thèmes ont notamment été abordés dont l’examen des mécanismes de coopération dans le cadre de l’élection de la Tunisie, membre non permanent du Conseil de Sécurité. Les deux parties ont également échangé les points de vue concernant des questions d’intérêt commun sur les plans, régional et international, notamment la crise en Libye.

Jhinaoui représente également la Tunisie aux travaux du 2e congrès ministériel annuel qui sera organisé, ce jeudi 18 juillet, par le secrétariat d’Etat US sur la protection des libertés religieuses.

Commentaires:

Commentez...