L’Etat s’engage à transférer les taxes sur les sms aux villages SOS, promet Chahed

Illustration

« L’Etat transférera toutes les taxes imposées selon la loi sur les montants des SMS envoyés par les donateurs tunisiens au profit des villages d’enfants SOS, pour la caisse de cette association caritative », a promis, hier mardi 4 juin, le chef du gouvernement Youssef Chahed.

« Le gouvernement soutiendra ces villages. Nous avons appliqué les dispositions de la loi en imposant des taxes sur les sms, mais nous nous engageons à transférer tous les montants des recettes des taxes à la caisse du village SOS », a déclaré Chahed à la presse après avoir assisté au village de Gammarth à un spectacle théâtrale et musical à l’occasion de l’Aid El-Fitr, rapporte l’agence TAP.

Pour sa part, Amel Ben Said Kmicha, présidente de l’association des villages d’enfants SOS en Tunisie, a déclaré que le budget des villages SOS qui accueillent environ 400 enfants sans soutien, y compris des enfants accueillis au nom de leurs familles, accusera un déficit pouvant atteindre 40% de ses ressources globales au début de l’année prochaine, après que la Fédération internationale des villages pour enfants a décidé de mettre fin au soutien destiné à la Tunisie depuis des années et à 32 autres pays.

Elle a exhorté l’Etat à « prendre en charge le déficit financier qui sera enregistré dans le budget annuel de l’association et estimé à 5 millions de dinars ».

Commentaires: