Tunisie : Swagg Man réagit à son interdiction de voyage

Swagg Man

Le rappeur Swagg Man a réagi à la décision d’interdiction de voyage émise à son encontre ce lundi 29 avril, par la justice tunisienne.

Sur son compte Facebook, le rappeur franco-américain, fils adoptif d’un tunisien, s’est montré compréhensif suite à cette décision affirmant que ses avocats sont chargés de cette affaire.

« Mes amis ne vous inquiétez pas je vais très très bien, j’ai plus de 17,6 milliards bloqués en Tunisie sur mon compte bancaire, j’en ai parlé à la télé, les accusations de blanchiment d’argent arrive à tout le monde, je suis tunisien malgré que je sois franco-américain également le juge d’instruction du pôle judiciaire financier fait son travail correctement. C’est une procédure qui est tout à fait normal n’oubliez pas que c’est la Tunisie ! la Tunisie lutte contre le blanchiment d’argent et contre le terrorisme, j’accepte bien sur cette interdiction qui a été émis sur les ondes des radios ainsi que des télés par le porte parole du ministère public monsieur Sofiene SLITI. Je suis disponible sur Instagram pour vous, mes avocats se charge de tout cela, j’ai les meilleurs avocats depuis des années ici dans ce magnifique pays. Je reste positif car ce n’est pas la première fois que je suis accusé de blanchiment d’argent suite à de nombreux versements faramineux de plusieurs millions de dollars sur mes comptes bancaires. Cordialement », a-t-il posté sur sa page Facebook.

Le porte parole du parquet de Tunis Sofiene Seliti a annoncé, ce lundi 29 avril 2019, sur les ondes de Mosaique fm, l’émission d’une interdiction de voyage à l’encontre du rappeur Swagg Man.

La décision d’interdiction de voyage a été émise par le juge d’instruction du pole judiciaire financier suite à l’enquête ouverte, il y a cinq mois par le parquet auprès du pole judiciaire financier pour des crimes d’escroquerie et blanchiment d’argent contre Swagg man en se basant sur un rapport d’analyses de la Banque centrale.

Swagg Man est accusé de blanchiment d’argent suite au versement de 17 millions de dinars via la BCT.

Commentaires: