Tunisie : 64% des parents d’enfants autistes ont une mauvaise hygiène de vie

D’après une étude scientifique parue dans « La Tunisie médicale », 64% des parents d’enfants souffrant d’un trouble dans le spectre de l’autisme ont une mauvaise hygiène de vie (Chaabène et al., 2018).

Il s’avère que le degré d’hygiène de vie dépend de plusieurs facteurs tels que la gravité du syndrome autistique, l’âge de l’enfant affecté et le type d’habitation.

Une mauvaise hygiène de vie serait donc favorisée par le jeune âge de l’enfant, sa déscolarisation, l’absence d’activité professionnelle de la mère et le fait de vivre dans une maison isolée des centres urbains.

Chaabène et al., précisent que les parents d’enfants autistes nécessitent davantage d’aide et de soutien de la part des autorités de tutelle afin d’améliorer leur propre hygiène de vie et celle de leur enfant.

 

M.R.

Commentaires:

Commentez...