Présidentielle : Béji Caid Essebsi ne souhaite pas briguer un second mandat

CP : Nidaa Tounes

Comme déjà évoquée il y a quelques jours dans une interview accordée au journal Al-Qods Al-Arabi, le président de la République n’a pas l’intention de se porter candidat à l’élection présidentielle de 2019. C’est ce qu’a laissé entendre Béji Caid Essebsi, également président d’honneur du parti Nidaa Tounes, ce samedi 6 avril 2019, lors de son discours à l’occasion des travaux du congrès de Nidaa Tounes, à Monastir.

Il a déclaré qu’il ne voulait pas se porter candidat pour un nouveau mandat en tant que président de la République la présidentielle notamment parce que la Tunisie regorge de compétences. « Ces compétences sont malheureusement à l’étranger », a-t-il dit, lançant un appel direct à leur adresse leur demandant de revenir au pays.

Dans son discours d’ouverture du congrès, Béji Caid Essebsi a notamment déclaré que le pays avait besoin d’un changement. « La Tunisie doit se ressaisir, elle doit pouvoir compter sur ses enfants et les prochaines élections doivent marquer ce changement. Ce pays a besoin de changement et je ne voudrais pas me représenter à la présidentielle car j’estime que le pays a enfanté des hommes capables de mener à bien cette mission », a lancé Béji Caïd Essebsi.

Jeudi, le président de la République avait déjà indiqué dans l’interview citée plus haut qu’il n’était pas convaincu qu’il était dans l’intérêt de la Tunisie qu’il se porte candidat pour un second mandat.

« Il est vrai que la constitution m’autorise à me présenter de nouveau, mais je n’ai pas nécessairement à faire appel à ce droit. Je n’ai pas encore décidé concernant ce sujet », avait-il ajouté, en réponse aux déclarations de quelques dirigeants de Nidaa Tounes, qui l’ont appelé à renouveler son mandat.

Commentaires:

Commentez...