Une action en référé contre le congrès de Nidaa Tounes

Mondher Belhaj Ali, membre du bureau exécutif de Nidaa Tounes et président du groupe Lam Echaml a annoncé qu’une action en référé a été intentée auprès du Tribunal de première instance de Tunis pour empêcher la tenue du Congrès du parti prévu le 6 avril 2019.

Selon lui, le congrès est « illégal » et « putschiste », et les dispositions des premier et deuxième articles de la loi régissant les partis politiques et le règlement intérieur du Mouvement ont été violées.

« Tout ceci a eu lieu aux dépens du règlement purement politique du problème interne de Nidaa Tounes » a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...