La situation de la radio nationale inquiète le syndicat des journalistes

Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT), a qualifié la gestion de l’Etablissement de la radio tunisienne « d’opaque ».

Le syndicat a appelé les dirigeants actuels au sein de la radio à « assumer leurs responsabilités dans l’assainissement du climat et l’adoption d’une politique de communication transparente ».

Il a également exhorté la présidence du gouvernement et la Haute Autorité indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) à intervenir et à clarifier la situation au sein de cet établissement, qui a vu la démission de l’actuel directeur général et de plusieurs responsables des radios régionales.

« Plusieurs mouvements de protestation pourraient être organisés en vue de  préserver ce service public et son indépendance », ajoute-on.

Commentaires:

Commentez...