Mont Mghila : Explosion de trois mines près du corps de Lakhdhar Makhloufi

Trois mines ont explosé, hier jeudi 21 février, lors de l’inspection du cadavre de Lakhdhar Makhloufi, un citoyen retrouvé décapité près du mont Mghila, dans le gouvernorat de Kasserine.

Le porte-parole du tribunal de première instance de Kasserine, a expliqué à Mosaïque FM, que les mines ont explosé au moment de l’arrivée de l’assistant du procureur de la République auprès du tribunal de première instance et du directeur du district de la sûreté nationale de Kasserine, pour inspecter le cadavre, aucune blessure n’a été, cependant, signalée.

Rappelons-le, la victime, Mohamed Lakhdhar Ben salem Makhloufi, un père de famille de quatre enfants, âgé de 55 ans, ouvrier de chantier de son état et originaire de Laayoune relevant de la délégation de Sabela (Sidi Bouzid), avait disparu depuis trois jours.

Cette inquiétante disparition avait poussé les membres de sa famille à engager des recherches dans les champs et montagnes de la région, jusqu’à hier matin lorsqu’ils sont tombés sur sa moto et ont trouvé sa tête décapitée.

Toutes les circonstances laissent penser qu’il s’agit d’un acte terroriste, d’autant plus que mines ont été plantées près du cadavre.

Commentaires:

Commentez...