Tunisie : Retour sur l’opération antiterroriste de Jelma

L’opération antiterroriste lancée à l’aube de ce jeudi 3 janvier 2019 à Jelma, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid s’est achevée par l’élimination de deux terroristes qui ont activé leur ceinture explosive lors de la descente sécuritaire.

Cette descente a eu lieu dans une maison située dans le quartier nord de la localité, suite à des informations parvenues aux forces de sécurité, a affirmé le porte-parole du pole judiciaire de lutte contre le terrorisme Sofiene Selliti.

Les deux terroristes morts étaient classés « dangereux » et recherchés depuis des semainesD’ailleurs le 12 décembre dernier, le ministère de l’Intérieur avait émis un avis de recherche à leur encontre. Il ’agit de Azzedine Ben Lazhar Ben Sassi Aloui, né le 5 octobre 1991, et de Ghali Ben Habib Ben Mohamed Sghaïer Amri, né le 10 août 1987, tous les deux originaires de Sidi Bouzid.

Selon Sofiane Zaag, porte-parole du ministère de l’Intérieur, les deux terroristes ont décidé de se faire exploser. alors qu’ils étaient encerclés et pendant un échange de tirs avec les forces sécuritaires.

Ils faisaient partie du commandement de « Katiba du Jihad et de l’unicité » et avaient plusieurs plans terroristes sur le territoire tunisien. Azzedine Aloui, était le chef de la Katiba en question et le cerveau présumé d’un plan terroriste qui projetait de s’attaquer aux forces de l’ordre et d’instaurer un émirat islamique à Sidi Bouzid.

Selon Sofiene Selliti, Azzedine Aloui fait partie des terroristes appartient à la dernière cellule qui a été traduite devant le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme. Sept mandats de dépôt ont été émis contre ses membres.

Sofiane Selliti a noté que les unités de sécurité ont saisi un fusil d’assaut dérobé lors d’une attaque terroriste, des ceintures explosives, des fusils de chasse, des téléphones portables et des sommes d’argent.

A noter que l’agent de sécurité blessé pendant l’échange de tirs avec les terroristes sera opéré. Il a été touché au niveau du bras mais ses jours ne sont pas en danger.

Commentaires:

Commentez...