Aucune mise en examen suite à l’attentat de Tunis, confirme Sliti

Le parquet du pole judiciaire de lutte contre le terrorisme a confié à l’unité nationale de lutte contre les crimes de terrorisme relevant de la direction générale de la sureté nationale au Gorjani l’enquête sur l’attentat perpétré hier lundi 29 octobre à Tunis.

Sofiane Sliti, porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a expliqué au micro de Mosaïque FM, qu’aucune arrestation ou mise en examen en lien avec l’attentat suicide n’a été enregistrée jusqu’à cette heure.

Le ministre de l’Intérieur Hichem Fourati a annoncé que l’attentat perpétré ce lundi à l’avenue Habib Bourguiba à Tunis a fait 20 blessés dont 15 sécuritaires.

Lors de son intervention sur Elhiwar Ettounssi le ministre a insisté sur le fait qu’il s’agit d’un acte isolé envoyant un message pour rassurer les Tunisiens, tout en indiquant que les forces de l’ordre sont en état de vigilance totale.

Rappelons-le, une explosion a eu lieu ce lundi 29 octobre 2018 vers 13h55, en plein cœur de Tunis, sur l’Avenue Habib Bourguiba, après qu’une femme s’est faite exploser.

La détonation a semé un vent de panique parmi les passants qui ont accouru dans tous les sens.

Commentaires:

Commentez...