Diversité tunisienne : Le singulier mausolée de Rebbi Messaoud El Fessi

Crédit photo : Hatem Bourial

Entre Le Passage et La Fayette, quelques sanctuaires témoignent encore de la présence d’une importante communauté juive.

Ils témoignent également de l’étendue des nécropoles juives dans cette région de Tunis et peut-être de l’existence de cimetières autres que celui qui est devenu aujourd’hui le parc Habib Thameur.

Dans une précédente livraison, nous avons présenté à nos lecteurs le sanctuaire du rabbin Isaac Lumbroso, un grand talmudiste tunisien du dix-septième siècle.

Lumbroso fut le maître de plusieurs disciples dont le rabbin Messaoud Raphael El Fessi.
Né au tournant du dix-huitième siècle, Rebbi El Fessi a écrit les commentaires de plusieurs textes sacrés.

Certains de ses travaux ont été publiés à Livourne, longtemps après sa mort, survenue en 1774.

Crédit photo : Hatem Bourial

El Fessi fut le grand rabbin de Tunisie et le président du tribunal rabbinique. Vénéré par les Tunisiens de confession juive, il repose aujourd’hui dans son caveau qui se trouve aux abords de l’ancienne hara de Tunis, non loin de l’avenue de Londres.

Soigneusement entretenue, sa tombe est l’objet d’un pèlerinage annuel qui rassemble de nombreux fidèles.

La tombe de Rebbi El Fessi constitue l’un des nombreux sanctuaires juifs de Tunis et une partie intégrante de notre patrimoine national.

Commentaires:

Commentez...