Octobre musical : Les passagers de la pluie

Crédit photo : Hatem Bourial

Mercredi soir, ils étaient une centaine à avoir bravé les intempéries pour retrouver à l’Acropolium la soprano Amel Afsa et le ténor David Wilson, accompagnés par le pianiste Bassem Makni.

Ce carré de fidèles n’eut pas à regretter son choix car le récital fut un grand moment de musique.

Il convient d’abord de saluer l’exceptionnelle présence de Bassem Makni au piano. Sobre, précis, sachant s’effacer tout en portant les chanteurs, il fut véritablement proche de la copie parfaite.

Crédit photo : Hatem Bourial

Les chanteurs avaient en effet des ailes grâce à cette assise et pouvaient déployer leur talent inné ainsi que leur belle complicité.

Vêtus de noir, simplement élégants, Afsa et Wilson pouvaient décliner un répertoire bien choisi, passant d’une langue à l’autre et d’un grand maître à l’autre.

Les registres différaient et l’on pouvait de la sorte goûter toute la différence de style entre un « Stabat Mater » et un aria romantique.

L’alternance entre les duos et les solos ponctuait agréablement la soirée, avec aussi des séquences consacrées aux pianos.

Les voix étaient limpides avec une raucité exceptionnelle pour Amel Afsa qui évoluait dans une gamme de velours. Avec une voix douce, tremblante, porteuse d’émotion, cette soprano tunisienne a excellé dans ses interprétations d’un soir de pluie.

De Lehar à Haendel en passant par Vivaldi, David Wilson était tout aussi à l’aise et donnait le meilleur de lui même lorsque furent abordés les compositeurs italiens.

Le récital se déroula de manière fluide, dans une succession parfaitement maîtrisée avec en contrepoint une Toccata de Bach et un Impromptu de Chopin que Bassem Makni exécuta à la perfection.

Crédit photo : Hatem Bourial

Pleinement convaincu, le public réserva une ovation nourrie aux trois artistes saluant ainsi la technique lyrique des chanteurs et la maestria du pianiste.

Les trois passagers de la pluie se sont alors éclipsés après une heure de bonheur baroque et d’enchantement musical.

Commentaires:

Commentez...