Il pourrait y avoir d’autres assassinats politiques, selon Ben Salem

Le dirigeant au mouvement Ennahdha, Mohamed Ben Salem, a estimé hier, mercredi 3 octobre 2018, qu’il est très probable que d’autres assassinats politiques aient lieu en Tunisie.

Invité sur Diwan fm, Ben Salem a souligné que ce scénario reste très probable « tant que les renseignements étrangers » sont présents dans notre pays. « L’instabilité donne la chance à ces services de passer à l’action et créer le chaos. Et ceci est probable et tout le monde peut être une cible », a-t-il ajouté.

Concernant les assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, le responsable nahdhaoui a indiqué qu’il ne serait pas surpris que des services de renseignements étrangers soient derrière ces drames, indiquant qu’il y a « des parties qui souhaitent l’échec à l’expérience de transition démocratique en Tunisie ».

Commentaires:

Commentez...