Réserves en devise en baisse, dégringolade du dinar… Noureddine Bhiri demande au gouverneur de la BCT de s’expliquer

Le président du bloc parlementaire d’Ennahdha, Noureddine Bhiri, s’est demandé sur les raisons de la baisses du niveau des réserves en devise.

Dans un post publié hier, sur sa page Facebook, l’ancien ministre de la Justice a appelé le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) à donner des explications quant à la diminution des réserves en devise et la dégringolade continue du dinar tunisien « en dépit de l’évolution importante des entrées du tourisme et des exportations agricoles, notamment celle l’huile d’olive et les dattes ».

Rappelons que les réserves en devises de la Tunisie se sont réduites jusqu’au 2 août 2018 à 10.742 millions de dinars (MD), ce qui a entraîné une compression de la capacité de l’Etat à couvrir les importations à 70 jours seulement.

Il faut noter dans ce contexte que le nombre de jours d’importations, indicateur essentiel en matière de réserves en devises, est largement en dessous du « seuil de sécurité » fixé à 90 jours.

Commentaires:

Commentez...