Une tendance inquiétante : Les Tunisiens vendent leurs bijoux à l’étranger

Avec la dégringolade du dinar et les restrictions de toutes sortes, il devient difficile pour les Tunisiens de voyager à l’étranger.

Obligés de tirer le diable par la queue lorsqu’ils le font, ils ont en général recours à des membres de la famille installés à l’étranger pour obtenir des liquidités.

Toutefois, les voyages organisés proposent des destinations où ces transactions familiales ne sont pas toujours possible.

Du coup, pas mal de gens ont recours à la vente de leurs bijoux dans les pays d’accueil pour engranger un peu d’argent.

Dans les bazars turcs ou les enseignes spécialisées européennes, des Tunisiens vendent ainsi leurs bijoux car le coût de leurs vacances est trop cher pour leurs allocations touristiques.

Ce phénomène est inquiétant et mérite réflexion. Affaire à suivre !

Commentaires: