Service militaire : Un projet de loi pour augmenter le nombre de femmes engagées

Le ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi, a confirmé qu’il existe un phénomène d’aversion pour le service militaire en Tunisie.

Le taux d’engagement volontaire pour le service national ne dépasse pas les 1% de l’ensemble de la population concernée par ce service, a fait savoir Zbidi, dans une déclaration accordée à l’agence TAP.

Son département a proposé comme solution un projet de loi sur le service militaire volontaire qui vise à atténuer ce phénomène et à consacrer le principe d’égalité entre femmes et hommes en ce qui concerne l’obligation de servir.

Ce projet de loi propose l’augmentation, de manière progressive, du nombre de femmes engagées au service de la défense du pays puisque le taux d’engagement des femmes pour le service national est estimé à 6% de l’ensemble de la population concernée.

L’application de cette mesure exige la mise à niveau des installations militaires, a-t-il tenu à préciser. Zbidi a ajouté que ce projet de loi de service militaire volontaire a été transmis au gouvernement pour examen.

Commentaires: