Tunisie : Badra Gaâloul placée en garde à vue

La directrice du centre international des études stratégiques sécuritaires et militaires, Badra Gaâloul, a été placée en garde à vue suite à ses révélations faites le 9 juillet dernier sur les ondes de Radio Cap fm et selon lesquelles elle aurait reçu des informations d’une source des services de renseignement qu’une attaque terroriste se préparait dans la région de Jendouba.

Selon cette source, qui s’est avérée être une femme, également placée en garde à vue, le groupe terroriste qui a mené l’attaque contre une patrouille de la Garde nationale à Jendouba se déplaçait sans difficulté dans la région et allait même faire ses courses chaque mardi au marché hebdomadaire.

Badra Gaâloul avait indiqué avoir alerté les unités sécuritaires concernant d’éventuels préparatifs d’une attaque terroriste à Jendouba et avait également signalé avoir été alertée par sa source que des attaques terroristes pourraient cibler le Sahel. Saisi, le pôle judiciaire antiterroriste a donc décidé de l’interroger.

Il faut noter que pratiquement à la suite de chaque opération terroriste, Badra Gaâloul intervient pour révéler des informations, dont la véracité n’est pas toujours confirmée. Notons que la crédibilité de Gaâloul a été, à plusieurs reprises, remise en question par des parties officielles.

Commentaires:

Commentez...