Tunis-Carthage : Une nouvelle cellule douanière pour contrer le vol de bagages

Illustration

La douane a mis en place une cellule d’intervention pour mettre fin, ou du moins limiter, le phénomène de vol des bagages à l’aéroport de Tunis-Carthage.

Selon la directrice du bureau douanier de l’Aéroport Tunis-Carthage Safia Bilal, cette cellule appelée « cellule de choc », a limité considérablement les cas de vol de bagages à l’intérieur de l’aéroport puisqu’elle permet de contrôler tout le circuit de transport.

Cette cellule est liée directement à une salle d’opération qui permet de contrôler les bagages à distance grâce à des caméras de surveillance, a-t-elle expliqué à Mosaïque FM.

Toujours selon ses dires, des agents de l’aéroports ont été transférés devant la justice pour vol de bagages des passagers.

Le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiene Seliti, avait déclaré que les agents coupables dans le vol des effets des voyageurs à l’aéroport de Tunis-Carthage sont actuellement en prison.

Cette déclaration vient suite à celle du ministre du Transport Radhouane Ayara, qui avait déclaré que la majorité des accusations n’ont pas été considérées comme des « crimes » et la justice s’est vue obligée de libérer les accusés « vu l’insignifiance des objets volés ».

« Ni la magistrature assise ni le ministère public n’a employé le concept « d’insignifiance des objets volés » dans le traitement des dossiers judiciaires » a-t-il déclaré à l’agence TAP, faisant remarquer que « le concept ne fait pas partie du lexique juridique de la loi pénale tunisienne ».

Commentaires:

Commentez...