Noureddine Taboubi réagit à l’allocution de Youssef Chahed

Nouredine Taboubi, secretaire général de l’UGTT et Youssef Chahed, chef du gouvernement

Le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) Noureddine Taboubi a commenté l’allocution prononcée par le Chef du gouvernement Youssef Chahed, dans laquelle il a évoqué la crise de Nidaa Tounes.

Taboubi a estimé que ce discours prouve que la crise est purement politique, et n’a aucun lien avec les réformes nationales et sociales que les Tunisiens attendent. Selon lui, il s’agit d’un partage de postes et de pouvoir.

Il a souligné, de nouveau, que le gouvernement a échoué selon les chiffres. « Dans les pays démocratiques, les gouvernements présentent leur démission et des excuses à leurs peuples », a-t-il ajouté.

« L’UGTT a tout fait pour assurer la stabilité nécessaire au travail du gouvernement, en le soutenant, négociant et discutant des dossiers délicats. […] La stabilité représente un cadre positif et nécessaire pour le bon déroulement du travail mais seule, elle est insuffisante », a expliqué Noureddine Taboubi dans un statut posté sur la page Facebook de la centrale syndicale.

Le secrétaire général de l’UGTT a également critiqué « ceux qui parlent de la souveraineté de l’Etat dans un pays où l’ambassadeur français s’ingère dans des affaires purement internes, sans que personne ne l’arrête ».

« L’union défendra toujours l’intérêt national », a-t-il insisté.

Rappelons que c’est après la suspension des concertations autour du document de Carthage II que le chef du gouvernement a choisi de s’exprimer en public. Conscient du fait que son maintien à la tête du gouvernement est à l’origine de la suspension dudit document, Chahed n’a pas présenté sa démission, encore mieux, il a promis des réformes en urgence.

Commentaires:

Commentez...