Avec 29 mille euros par mois, Nabil Maaloul parmi les entraîneurs les moins payés du Mondial

Avec des sommes colossales, dévoilées récemment par le néerlandais Zoomin TV, les entraîneurs des équipes nationales qui participeront à la Coupe du Monde semblent être « bien » payés ! Au total, ils se partagent la somme de 43,814 millions d’euros.

La tête de liste est occupée par l’Allemand Joachim Löwn avec un salaire annuel estimé à 3,8 millions d’euros par an, suivi par Tite (Brésil) et Didier Deschamps (France) qui, tous les deux, reçoivent annuellement 3,4 millions d’euros.

De l’autre coté de la liste, le sélectionneur le moins bien payé est celui du Sénégal, Aliou Cissé, qui touche un « maigre » salaire annuel de 200 mille euros.

Pour le Tunisien Nabil Maaloul, il est classé 28ème sur les 32 entraîneurs, avec un salaire annuel de 348 mille euros, soit 29 mille euros par mois (environ 78 mille dinars). Ce chiffre est légèrement supérieur à celui dévoilé les mois derniers.

En effet, selon une source proche du bureau fédéral de la Fédération tunisienne de football (FTF) citée par Jeune Afrique en avril 2018, Maaloul aurait signé un contrat de deux ans recevrait un salaire mensuel de 23.000 euros hors primes.

En ce qui concerne les sélectionneurs des autres pays, les sommes sont bien plus importantes : Juan Pizzi (Arabie saoudite) 1,4 million d’euros, Hector Cuper (Égypte) 1,5 million d’euros et Hervé Renard (Maroc) 778 mille euros.

Commentaires:

Commentez...