Municipales : Trois imams limogés pour avoir appelé à voter pour un parti politique

Trois imams ont été démis de leurs fonctions pour avoir fait campagne pour un parti politique au sein de la mosquée, et ce avant la tenue des élections municipales, a déclaré le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum. Cette décision a été prise la semaine dernière, a-t-il expliqué lors de sa visite au gouvernorat du Kef.

D’autre part, après la fin des visites d’inspection effectuées dans différents gouvernorats, un plan d’action pour la période à venir sera présenté au gouvernement, a ajouté le ministre.

Rappelons qu’un imam à Monastir a été limogé après avoir appelé, lors de la prêche de ce vendredi 4 mai, à élire uniquement les candidats aux Municipales qui font la prière.

L’imam de la mosquée al-Hidaya à Monastir, a été limogé sous ordre du ministre des Affaires religieuses Ahmed Adhoum qui été alerté par le gouverneur de cette ville, sur cet appel.

Commentaires:

Commentez...