Grève générale des agents et cadres de la STEG

Les agents et cadres de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) observent une grève générale, ce jeudi 10 mai 2018.

cette grève intervient « en signe de protestation contre les agissements du président directeur général de la STEG, soupçonné de mauvaise gestion et de corruption, et contre la privatisation de l’entreprise ».

Moncef Harrabi qui a remplacé Ameur Bchir, en janvier 2017 est donc dans le collimateur de la fédération générale de l’électricité et du gaz qui annonce à l’agence TAP qu’elle n’aura pas recours aux coupures de l’électricité ou du gaz et que la grève sera observée dans tous les districts et pour tous les services.

Commentaires:

Commentez...