Tunisie : Une visite « secrète » d’une délégation de rabbins, commence à faire polémique

Othmane battikh avec la délégation des Rabbins | CP : Arutz Sheva

Le pèlerinage de la Ghriba s’est achevé, laissant des sensations de fraternité et de bonheur à l’ile de Djerba qui a accueilli environ 6000 visiteurs à cette occasion.

C’est dans ce contexte qu’une visite, loin d’être ordinaire, d’une délégation de rabbins israéliens et européens a eu lieu en Tunisie. L’information commence à être reprise, mieux encore des photos en témoignent.

La 7ème chaîne israélienne, Arutz Sheva, a couvert cet événement et a même diffusé une déclaration du Mufti de la République, Othmane Battikh.

Le site d’information de cette chaîne, indique en effet, qu’une délégation de rabbins israéliens et européens, des chefs d’organisations juives étaient en visite « secrète » en Tunisie, le week-end dernier. « Les rabbins ont reçu une réception royale et une hospitalité de la part ministère du Tourisme tunisien. De nombreux policiers ont sécurisé la délégation, chaque voyage a été effectué en convoi et coordonné avec les forces de sécurité dans le pays », rapporte la chaîne israélienne.

La délégation a fait le tour du pays, commençant par Djerba et son quartier juif pour arriver à Tunis, notamment sa grande synagogue et son cimetière juif de Bourgel.

Sur des photos diffusées par la chaîne précitée et par les pages Facebook des personnes invitées, on voit clairement Selma Elloumi Rekik ministre du Tourisme, ainsi que le Mufti de la République Othmane battikh et l’ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor accompagner ce groupe, une conférence contre le terrorisme a même été organisée dans ce cadre.

Dans un autre article, la chaîne israélienne a diffusé la déclaration du Mufti de la République, dans laquelle, il a tenu à souhaiter la « bienvenue aux frères de la communauté juive et leur grand rabbin, et tous ceux qui sont avec lui.

Secrète ou pas secrète, la visite n’a pas été, en tout cas, dévoilée, par les médias gouvernementaux, notamment le site du ministère du Tourisme (ou sa page Facebook), qui serait l’initiateur de cette visite.

Il faut noter que l’activité des médias israéliens en Tunisie est extrêmement limitée et surveillée, mais dans certains cas, comme pour l’événement du pèlerinage de la Ghriba, quelques médias israéliens obtiennent des autorisations officielles pour couvrir l’événement.

Réagissant à cette déclaration, qui commence à faire polémique sur les réseaux sociaux, le Mufti de la République a déclaré ce mardi, à Akher Khabar, qu’il ne savait pas qu’il s’agissait d’une chaîne israélienne, et que le journaliste s’est présenté comme étant un palestinien.

Commentaires:

Commentez...