Vente au noir du patrimoine : Un manuscrit en hébreu saisi

Un parchemin en hébreu d’une valeur inestimable a été saisi mercredi 7 février 2018.

La pièce historique a été retrouvée en possession de trois personnes qui comptaient vendre illégalement les inscriptions hébraïques.

Les trois individus ont été arrêtés, rappelant ainsi le réseau international de trafic du patrimoine démantelé par la brigade anticriminelle de le Garde Nationale de Ben Arous en mars dernier.

En effet, ce réseau tentait d’acheter puis de revendre un manuscrit de la Torah en hébreu datant du 15ème siècle et avait été arrêté le 10 mars 2017.

Sonia Falcou

Commentaires:

Commentez...