Sept soldats turcs tués en Syrie

Combats violents à Afrin | CP : AFP / Delil souleiman

Sept soldats turcs ont été tués, samedi 3 février, dans la région d’Afrin située dans le nord de la Syrie, dont cinq dans l’attaque d’un char, au cours de l’opération contre une milice kurde considérée comme « terroriste » par Ankara.

Pour sa part, l’armée turque dit avoir riposté avec des frappes aériennes, détruisant des refuges et des caches d’armes, rapporte l’agence AFP.

Il s’agit de la journée la plus meurtrière pour l’armée turque depuis le lancement de cette offensive, baptisée « Rameau d’olivier » et menée avec l’aide de rebelles syriens.

Rappelons-le, Erdogan a lancé, le 20 janvier, une offensive terrestre contre cette enclave tenue par une milice kurde, considérée par les autorités turques comme terroriste.

Commentaires:

Commentez...