15 films en lice pour la 5ème édition des « Nuits du court métrage tunisien » à Paris

Quinze courts métrages réalisés par des cinéastes tunisiens seront projetés les 26 et 27 janvier lors de la 5ème édition des nuits du court métrage tunisien à la Fondation de la Maison de Tunisie à Paris.

Six réalisations, deux documentaires et quatre fictions seront projetées lors de la première soiré.

  • « Chaddekh » d’Intissar Aoun
  • « Chmendifir » de Houda Maddahi
  • « Confession » de Hatem Ben Chibili
  • « Oui mais non » d’Inès Arsi
  • « Glaneuses » de Ferjani Charfi
  • « Apnée » d’Insaf Arafa

La deuxième soirée sera consacrée à la projection de trois documentaires et six fictions à savoir :

  • « Itidel » de Houcem Slouli
  • « A moi » d’Amna Hraiech
  • « Interdit d’aimer » de Marwa Tiba
  • « Agonie » de Ghassen Jeribi
  • « Exit project » d’Aymen Khemis
  • « Astragalus » de Zied Hadded
  • « Nagra » de Saif Chida
  • « Euphorie » de Nawres Zrei
  • « Dominique it your self » de Nader Ayach

Au total 29 jeunes réalisateurs tunisiens ont déposé leurs travaux pour participer à cette 5ème édition des nuits du Court métrage tunisien à Paris, mais quinze réalisations ont été sélectionnées par le jury, composé de la réalisatrice et productrice Moufida Fedhila, le producteur Nadim Cheikhrouha et le comédien Helmi Dridi, pour participer à ce rendez-vous cinématographique.

Le jury évaluera les travaux des cinéastes pour choisir le meilleur documentaire et la meilleure fiction. Une mention spéciale du jury sera accordée à un court métrage.

La fondation de la maison de Tunisie à Paris organisera en mars un événement spécial à l’occasion de la remise des trophées aux gagnants. Une projection des films primés est prévue lors de cette soirée.

Les nuits du court métrage est un rendez-vous annuel organisé par la fondation de la maison de Tunisie à Paris. Il rend hommage chaque année aux jeunes cinéastes tunisiens à travers la projection de leur courts métrages.

Commentaires:

Commentez...