Chawki Tabib : « Sur 1200 administrations, seulement 73 ont coopéré avec l’INLUCC »

Chawki Tabib

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib, a déclaré ce jeudi 11 janvier que la majorité des administrations publiques n’ont pas été coopératives avec l’instance.

Lors d’une conférence de presse, Tabib a indiqué que ces administrations n’ont pas respecté l’article selon lequel il faut instaurer une structure administrative en contact avec l’INLUCC.

Sur un total de 1200 administrations, seulement 73 ont coopéré concernant la loi de protection des dénonciateurs », a-t-il ajouté.

Il faut s’attaquer au système de corruption et pas seulement aux personnes

Chawki Tabib a déclaré en décembre que les lobbies de la corruption qui font douter de la guerre contre la corruption et de ceux qui la mènent s’acharnent aussi à la bloquer et à en atténuer la portée ; ceux-là mêmes qui tentent de convaincre les Tunisiens qu’on ne peut pas vaincre la corruption.

L’INLUCC soutient le gouvernement dans sa guerre contre la corruption mais l’invite en même temps à intensifier cette guerre et à s’attaquer au système de corruption et non seulement aux personnes, a relevé Tabib.

Commentaires:

Commentez...