Ennahdha : « Les Tunisiens sont appelés à faire prévaloir l’intérêt national »

Le parti Ennahdha a appelé le gouvernement à convoquer une réunion avec les partis et organisations signataires du Document de Carthage afin d’examiner l’évolution de la situation dans le pays et de trouver les solutions nécessaires pour répondre aux revendications sociales pressantes des Tunisiens, particulièrement les catégories les plus démunies.

Dans un communiqué rendu public et relayé par l’agence TAP, le parti a également appelé le gouvernement d’union nationale à ouvrir un débat national économique et social auquel prendront part les partis politiques, les organisations et les experts.

Pour le Mouvement Ennahdha, le gouvernement doit aussi garantir les besoins des citoyens en produits de consommation de base, renforcer le contrôle des prix et frapper fort les réseaux de spéculation et de contrebande.
Sur un autre plan, le parti a jugé indispensable de faire la différence entre la légitimité des mouvements sociaux et le droit des citoyens à manifester leur mécontentement face à certaines politiques ou décisions gouvernementales d’une part, et les actes de violence, de vandalisme et de pillage, d’une autre part.

Tout en saluant la position de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) à ce sujet et qui a attiré l’attention sur la nécessité de distinguer entre les mouvements sociaux pacifiques et les actes de vandalisme et de pillage, Ennahdha a dénoncé les positions de certaines parties politiques qui tiennent des discours justifiant les actes de violence et de vandalisme.

« Les Tunisiens sont appelés à faire prévaloir l’intérêt national », a lancé le Mouvement dans le communiqué.

Commentaires:

Commentez...