Les Emirats auraient reçu des informations sur une attaque terroriste potentielle perpétrée par une Tunisienne

Saida Garrache

Invitée sur les ondes de Shems fm, la porte-parole Saïda Garrache est revenue ce lundi 25 décembre, sur l’affaire de la suspension des vols de la compagnie Emirates.

Elle a souligné que contrairement aux informations qui circulent, il n’existe aucune crise diplomatique entre la Tunisie et les Emirats Arabes Unis (EAU).

L’interdiction d’embarquement pour les femmes tunisiennes, décrétée vendredi 23 décembre par les autorités émiraties, vient en réponse à des informations portant sur une menace terroriste visant les Emirats. Ces derniers ont estimé que ce plan devait être exécuté par une femme détenant un passeport tunisien.

« Il s’agit d’une mesure de sécurité, mais nous refusons un traitement similaire envers les femmes Tunisiennes », a-t-elle ajouté, soulignant que le président de la République Béji Caïd Essebsi a donc décidé de suspendre les vols de la compagnie aérienne émiratie, jusqu’à l’éclaircissement de la situation.

« On ne peut pas en vouloir à un Etat qui prend ses précautions contre une menace terroriste, mais on doit également préserver la dignité de nos citoyens », a expliqué Saïda Garrache.

Commentaires:

Commentez...