Vainqueur aux partielles d’Allemagne, Yassine Ayari promet un « retour en force » en Tunisie

Yassine Ayari, candidat de la liste « Al Amal » aux élections législatives partielles d’Allemagne, a fini, dans la soirée du dimanche 17 décembre, en tête des résultats de vote avec 263 voix sur les 1325 recueillis.

Le blogueur, connu pour être proche de l’ancien président de la République Moncef Marzouki, a rapidement réagi en postant une vidéo dans laquelle il remercie toute personne qui l’a aidé à remporter ces élections. « On se voit prochainement sous le dôme de l’Assemblée des représentants du Peuple (ARP), « a-t-il conclu.

« Je serai en Tunisie au début du mois de février », a-t-il écrit, « afin d’accomplir mon devoir électoral. Je tiendrai toutes mes promesses. [..] Le cauchemar qui se juche sur le pays depuis 2014 n’est pas imbattable ».

Sur sa page Facebook, l’ancien président Moncef Marzouki a félicité Yassine Ayari. « La victoire de Yassine Ayari le 17 décembre, ce n’est que le début. Une victoire dédiée à tous les révolutionnaires, et un message que les jeunes doivent bien lire », a-t-il écrit.

Rappelons qu’en 2015, Yassine Ayari avait été condamné à un an de prison ferme en appel par la justice militaire pour atteinte à l’armée à cause de ses « ses statuts publiés sur son profil Facebook ».

Il avait été condamné à trois ans de prison ferme, par contumace, le 18 novembre 2014, avec emprisonnement immédiat. Il avait été arrêté à son arrivée à Tunis en provenance de Paris, suite à une requête du tribunal militaire, le 24 décembre.

Commentaires:

Commentez...