Le budget alloué à la Présidence du gouvernement est faible, selon Iyed Dahmani

Les membres de la Commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces porteuses d’armes, ont été unanimes à déclarer que le budget alloué à la Présidence du gouvernement est “faible” face à l’importance du rôle qui lui est dévolu.

Les députés ont réclamé une restructuration de la présidence du gouvernement et la révision du statut de la fonction publique, rapporte l’agence TAP.

Ils ont, d’autre part, demandé de réserver une partie des budgets alloués aux établissements de la télévision et de la radio afin d’y engager de grandes réformes et leur permettre, ainsi, de s’acquitter au mieux de leur rôle.

Les membres de la commission ont invité la présidence du gouvernement à adopter un système de recrutement et des mécanismes transparents, loin de toute complaisance.

Présent lors de la séance d’audition,  le ministre auprès de la Présidence du gouvernement, chargé de la Relation avec l’Assemblée des représentants du peuple, Iyed Dahmani, a admis que le budget alloué à la Présidence du gouvernement est “faible” par rapport aux nombreuses missions qui lui sont dévolues.

Ce budget n’est pas un budget d’austérité, mais un budget qui prend en compte la situation financière difficile du pays, a-t-il ajouté.

Les conditions difficiles dans lesquelles travaillent les agents et fonctionnaires de la Présidence du gouvernement n’ont aucun impact sur le rôle politique de cette institution, a-t-il expliqué, relevant que les réformes programmées s’effectuent selon un rythme progressif vu le peu de moyens disponibles en cette conjoncture.

Commentaires:

Commentez...