Paris : Le maire de Linas condamné pour harcèlement moral et sexuel envers son « amant » tunisien

François Pelletant | CP : LP/CSD

Hier jeudi 28 septembre, François Pelletant, le maire de Linas, une commune française située à vingt-six kilomètres au sud-ouest de Paris, a été condamné pour harcèlement moral et sexuel auprès de son ancien amant, qui n’est autre qu’un Tunisien sans papier résidant en France.

Selon les informations du Parisien, il devra indemniser sa victime, qu’il avait lui-même fait venir en France, à hauteur de 66.000 €. Son association « Carrefour des communes », étant également impliquée dans cette affaire.

La même source explique que la rencontre entre François Pelletant s’est déroulée sur un site de rencontre en 2014, la victime cherchait à quitter la Tunisie, tandis que l’élu, lui, a alors offert un emploi, un logement et « une aventure ».

« Le jeune homme, âgé de 26 ans aujourd’hui, était consentant. Mais quelques jours après son arrivée en France, il est devenu l’esclave d’un jeu sadomasochiste dont le maire de Linas était le maître. » a-t-on expliqué.

Commentaires:

Commentez...